Bébé couche libéré !

L’hygiène naturelle infantile au quotidien

28 août, 2009

Questions de pot

Classé dans : General,Non classé — hygienenaturelle @ 12:56

Voyant que des interrogations autour des pots surviennent, voici une petite récap :

La position assis, non physiologie, est à éviter. D’ailleurs, un bon pot, devrait permettre à l’enfant d’avoir une position semi accroupie. Pour un bébé, l’adulte le soutient sous les cuisses et le bébé a ainsi les fesses sous les genoux, position sécurisante et physiologique. Cela dit, il n’est pas toujours possible de soutenir en continu son bébé avec ses deux mains, soit parce que celui-ci est en train de téter, soit parce qu’il met un certain temps à déféquer et qu’il est lourd ! Dans ce cas, avec un pot spécial HNI ou un pot ou récipient à rebord lisse (qui ne va pas être inconfortable au bébé), il est possible de laisser les fesses du bébé reposer sur le rebord du peau, tout en continuant à le maintenir en position physiologique. Pour que le bébé n’ait pas une sensation désagréable (rebord froid ou rigide), on peut mettre un tissu sur le rebord (le poser, en acheter un spécialement conçu pour les contours de pot ou en confectionner un). A noter : lorsque je calais un petit pot entre mes jambes, je l’inclinais légèrement vers l’arrière, remontant ainsi les jambes de bébé et faisant une assise plus profonde et sécuritaire contre les jets d’urine ! Inconvénient : si on dose trop l’inclinaison, l’urine s’écoule ni vue ni connue par le bas (en coulant par dessus le rebord, en bas).

Cela dit, quand le bébé sera s’asseoir de lui-même, il pourra être assis sur le pot seul, s’il le désire. Attention alors à avoir un pot à assise bien profonde et, s’il s’agit d’un garçon, à rebord haut sur le devant !

En conclusion, le pot n’est pas ce qu’il y a de plus physiologique, l’idéal serait donc de faire faire ses besoins à votre bébé dehors ou au-dessus d’un lavabo, par exemple. Mais le pot est pratique car il permet parfois d’éviter de se lever et il est possible de s’en servir de manière physiologique en faisant faire à son bébé au-dessus du pot (il faudra alors parfois apprendre à viser !). De plus, c’est également pratique avec des bambins qui revendiquent leur autonomie et qui ne peuvent pas encore monter sur les toilettes (ou qui n’en ont pas forcément envie, voulant faire en même temps que quelqu’un qui fait déjà sur les toilettes, par exemple ! Et puis, de toute façon, les toilettes assises ne sont pas physiologiques).

Enfin, il est à noter que l’usage du pot coupe souvent le tout-petit de la vision de ce qu’il est en train de faire, à la différence de lorsqu’il élimine en position accroupie. Certains peuvent alors éprouver le besoin de mettre la main (pendant ou après) ou bien de regarder après. Il existe aussi des pots transparents, j’en ai déjà vu. Pour permettre au bambin de s’auto-gérer dans ses besoins, on peut lui permettre de vider le contenu de son pot dans les toilettes et de tirer la chasse d’eau ou de mettre de la sciure par-dessus (dans le cas où on est équipé de toilettes sèches !)…

Avis aux hispanophiles !

Classé dans : General,Non classé — hygienenaturelle @ 12:29

Une discussion active autour de l’HNI :

http://www.crianzanatural.com/forum/forum_posts.asp?TID=112688

Merci à Nike de l’avoir initiée emoticone

24 août, 2009

petites vacances

Classé dans : Non classé — hygienenaturelle @ 13:59

Je reviens d’une semaine de vacances bien sympa, où nous avons rencontré des parents, des tout-petits et des personnes bien sympa et ouvertes. Nous avons pas mal parlé d’HNI aussi emoticone.

Dimanche, au festival de la permaculture, nous avons également tenu une conférence sur le sujet, où nous avons eu la joie de voir que de nombreux parents, futurs parents et même des très futurs parents (des jeunes) étaient bien accrochés par cette manière de « materner » (et paterner !).

A part ça, petit Koala est dans une phase où il revendique pas mal son autonomie, donc il refuse de nombreuses propositions, même s’il accepte toujours celles des réveils emoticone. Il est aussi dans une phase de début d’acquisition du langage et des signes (même si pour lui, par exemple, « maman » désigne toute personne adulte et « téter » tout ce qui est susceptible de lui rentrer par la bouche !).

Les nuits sont toujours continentes et j’avais d’ailleurs décidé de me passer de peau de mouton en me disant : « à quoi bon, puisqu’il est sec de nuit ? ». Que je l’ai regretté lorsque je me suis caillé la nuit, sous la tente… emoticone

11 août, 2009

Les astuces de Julie

Classé dans : General,Non classé,Temoignages — hygienenaturelle @ 21:23

« Pour poser bébé juste en lange et protéger ce sur quoi je le pose, je mets le sac à couche sale (vide et à plat) en laine sous ses fesses. Cela ne doit pas convenir à un bébé mobile, forcément, sauf peut-être dans l’écharpe ?

Pour les langes avec juste un peu de selles , je déplie la partie centrale et la replie dans l’autre sens… utile car ici il y a souvent de toutes petites fuites et peu de langes ! »

 

Si vous avez d’autres astuces à partager, n’hésitez pas à me les envoyer emoticone

Merci !

10 août, 2009

Nouveaux pas à pas

Classé dans : General,Non classé — hygienenaturelle @ 15:28

J’ai fait de nouveaux pas à pas :

- EcaPant : http://hygienenaturelle.unblog.fr/des-pas-a-pas/6-utiliser-une-ecapant/

- Insert en laine : http://hygienenaturelle.unblog.fr/des-pas-a-pas/3-recourir-a-un-insert-de-protection-en-laine/

- et j’ai rajouté des précisions dans le pas à pas MokoMidi : http://hygienenaturelle.unblog.fr/des-pas-a-pas/changer-une-mokomidi/

dsc02771.jpg

5 août, 2009

Témoignage à propos des EcaPants

Classé dans : Non classé,Temoignages — hygienenaturelle @ 13:43

Je ne suis pas la seule à aimer les EcaPants emoticone

« Je suis très contente de ces culottes et mon mari aussi. Après plusieurs lavages et avec deux inserts à l’intérieur, elles tiennent bien la route pour les pipis et même les cacas ! J’aime bien le fait de pouvoir mettre à mon fils ses EcaPants alors qu’il est debout et l’ouverture est très rapide pour lui faire faire pipi. Il faut juste veiller à ce que l’arrière ne trempe pas dans le pot quand l’enfant se relève. Cette couche est fine à l’entrejambe et ça ne le gène pas dans ses mouvements. Je comptais en racheter d’autres mais n’en aurai pas besoin car mon fils fait pipi dans le pot (il va avoir 20 mois). Il est les fesses à l’air ou en slip toute la journée (merci l’été !). Ce n’est que du bonheur que de ne pas avoir le seau rempli de couches lavables. Je n’ai pas eu encore de caca dans le pot mais je pense qu’il va vite comprendre ! 

Je lui mets les EcaPants lorsque nous sortons. Je crains d’être mouillée en plein milieu d’une balade avec lui sur le dos ! Mais, à la maison, ce n’est que du bonheur que de le porter sans couches. J’aurai dû essayer avant ! Peut-être pratiquerons nous l’HNI pour le prochain (en plus, mon mari est à fond pour) ! »

Claire

claireaprileecapants3.jpgclaireaprileecapants4.jpgclaireaprileecapants5.jpg

 

adelinestephane |
Ensemble, sur le chemin du ... |
lesmathuanewyork |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 4grar
| relais de Dole
| carlafaria