Bébé couche libéré !

L’hygiène naturelle infantile au quotidien

4 juillet, 2009

HNI tardif

Classé dans : Non classé,Temoignages — hygienenaturelle @ 20:40

« J’ai découvert l’hygiène naturelle infantile un peu avant les 1 an de ma fille, au moment où elle a commencé à marcher. C’est son refus des couches qui nous a aidé à tenter l’aventure.

Au début, nous l’avons laissé fesses nues dans la maison pour apprendre à repérer ses signaux.

Nous avons essuyé beaucoup de pipis et de cacas (ce qui est aussi le cas avec le n°2 avec qui nous pratiquons l’HNI depuis ses 1 mois 1/2). Il lui a fallu du temps pour associer le pot avec le fait de faire pipi et caca.

Quand je sentais le pipi imminent, je guettais et il m’est arrivé de me précipiter avec le pot pour récolter les dernières gouttes de pipi. J’essayais de la perturber la moins possible dans ses activités !

Elle a d’abord fait caca dans le pot (peut-être pour le confort de la position). Ensuite, les pipis, si je proposais au bon moment. Elle avait plusieurs motivations : le plaisir d’être les fesses à l’air et l’horreur de se retrouver dans une flaque de pipi (ça glisse énormément sur notre carrelage). Quand je n’étais pas assez disponible pour répondre à ses besoins, j’utilisais les couches lavables sans protection pour pouvoir la changer tout de suite.

Et puis un jour le déclic : c’est elle qui a demandé le pot (elle avait 18 mois). A partir de là j’ai osé enlever les couches, même pour les sorties.

A noter aussi que pendant cette période, notre fille est allée en crèche et chez une assistante maternelle avec des couches.

Ce fut une période très enrichissante, qui nous a permis de tisser des liens très fort et d’établir une meilleure communication avec notre fille. « 
Isaline

Laisser un commentaire

 

adelinestephane |
Ensemble, sur le chemin du ... |
lesmathuanewyork |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 4grar
| relais de Dole
| carlafaria