Bébé couche libéré !

L’hygiène naturelle infantile au quotidien

15 mai, 2009

Témoignage : premier essai fructueux

Classé dans : Non classé,Temoignages — hygienenaturelle @ 12:24

« Je connais l’HNI depuis que j’ai effectué des recherches lorsque je me renseignais sur la « propreté » pour Marie, qui a bientôt 4 ans aujourd’hui. Je m’en suis un peu « inspirée » pour son apprentissage aux toilettes qui s’est fait assez naturellement : elle me voyait aux toilettes, m’y accompagnait et n’a jamais aimé être sale dans sa couche, donc le signalait vite. Cela m’a donc été facile d’identifier ses moments d’élimination, et même les signes avant coureur pour lui proposer. Pour Laurence, 3 mois et demi, j’y ai pensé, mais je n’ai pas voulu me mettre la pression dessus. C’est ma mère, chinoise, qui, en débarquant il y a 2 semaines, m’a mis devant les faits. Elle est arrivée à la maison vers 7h, Laurence se réveillait tout juste, elle me dit : « Prends-la, on va lui faire faire pipi dans le lavabo ». A peine avait-on retiré la couche et l’avait-on mis en position, même pas le temps de faire un « shhhh » que « pof », caca et pipi. Cela m’a épaté, je l’avoue. Je croyais qu’il y avait quand même une part non négligeable d’apprentissage, de notre part (savoir quand proposer) et de leur part (savoir que le lavabo est le lieu pour éliminer). Je me suis posée la question de « comment elle sait ? » car je ne peux pas le lier à l’acte d’enlever la couche puisqu’elle ne m’a jamais fait un pipi-caca au moment du change. J’en ai donc déduis que c’est la position physiologique ? Depuis, je pratique donc par intermitance, à savoir toujours sans pression. Je propose quand je pense qu’elle veut et, le reste du temps, elle est en lavables. Je suis heureuse de la voir heureuse d’éliminer sans se souiller.« 

Sylvie

Laisser un commentaire

 

adelinestephane |
Ensemble, sur le chemin du ... |
lesmathuanewyork |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 4grar
| relais de Dole
| carlafaria