Bébé couche libéré !

L’hygiène naturelle infantile au quotidien

11 avril, 2009

L’urine n’est pas sale !

Classé dans : General,Non classé — hygienenaturelle @ 11:44

Quand un bébé nous « mouille », il n’est pas forcément nécessaire de se changer ni de se laver…

En effet, l’urine est stérile lorsqu’elle sort du corps. Elle ne contient pas d’ammoniaque, mais des déchets azotés (urée, acide urique, etc.) qui ne se transforment en ammoniaque qu’au contact de l’air. L’urine est composée à 95 % d’eau. Le reste est constitué de composés organiques (urée, acide urique, acide hippurique, créatinine, urobiline), de minéraux (sodium, chlore, phosphates, carbonates, sulfates) et, éventuellement, de catabolites inactifs de médicaments ou de toxiques.

Alors, certes, l’urine, une fois sur nos vêtements, au contact de l’air, peut parfois sentir, surtout quand le volume de pipi est important et plus l’enfant grandit. C’est une affaire de sensibilité, tout comme le fait de ne pas apprécier de rester au contact d’un vêtement humide. Mais ce n’est pas sale !

Et même, certains attribuent des vertus curatives à l’urine et la boivent (cette thérapie par l’urine se nomme amaroli). D’autres l’appliquent sur leurs plaies. Certains n’ont parfois pas d’autre choix que de la boire pour survivre, n’ayant aucun autre liquide à portée de main, dans des situations extrêmes. D’ailleurs, on retrouve l’idée dans Dune, le célèbre ouvrage de science-fiction, où le peuple du désert porte une combinaison permettant de « recycler » et boire son urine et sa sueur…

De plus, comme je le mentionne dans mon ouvrage (à paraître le mois prochain emoticone), aux Pays-Bas, un organisme a créé un programme « Des mères pour des mères » et « extrait l’hormone hCG de l’urine des femmes enceintes et ce, pour lutter contre l’infertilité (l’hormone est administrée lors de traitements accompagnant une insémination artificielle dans le but de stimuler la fécondation). Pour cela, des femmes enceintes volontaires sont sélectionnées sur la base d’un questionnaire de santé et leur urine est recueillie pendant plusieurs semaines. La procédure pour recueillir l’hormone est certes complexe et coûteuse (il faut des millions de litres d’urine pour récolter quelques grammes de cette hormone), mais le médicament fabriqué à partir de cette hormone est remboursé par la Sécurité Sociale néerlandaise et coûte beaucoup moins cher que son concurrent chimique qui, lui, n’est remboursé qu’à hauteur de 10 %. On le voit, il semble que l’urine humaine soit riche de substances pouvant être recyclées afin de pallier à certaines carences. »

Enfin, selon certains, la petite quantité d’urine pouvant stagner dans la verge après la miction aurait des vertus d’aseptie. Ce qui irait contre l’argument qu’il faut décalotter les garçons, leur faire une toilette invasive ou leur ôter le prépuce pour des raisons d’hygiène. Je n’ai pas encore trouvé de données sur cette théorie, mais si quelqu’un est en mesure de m’en fournir, merci de m’en (nous) faire profiter !

Laisser un commentaire

 

adelinestephane |
Ensemble, sur le chemin du ... |
lesmathuanewyork |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 4grar
| relais de Dole
| carlafaria