Bébé couche libéré !

L’hygiène naturelle infantile au quotidien

  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2008

25 octobre, 2008

100 % laine…

Classé dans : Non classé,Pret a porter — hygienenaturelle @ 16:45

Pas plus tard qu’hier soir, je disais que je ne trouvais pas les pantalons chinois (fendus) pratiques avec un petit bébé ne marchant pas encore…

Mais ce matin, j’ai enfilé à mon bébé (qui ne se déplace pas encore autrement que sur les fesses…) un pantalon fendu en laine. Quelle douceur, quel bonheur emoticone Et comme par hasard, le coloris allait justement pile avec le seul pull que je lui ai tricoté ! Le verdict est donc qu’il est très JOLI, très pratique et l’avantage avec la laine, c’est qu’en cas de petite fuite, le pantalon ne prend pas un aspect trempé… En plus, celui-ci est fabriqué artisanalement à partir d’un pull recyclé !

Je suis sûre que ce n’est pas si compliqué à réaliser, si on suit les explications d’un pantalon dont tricoter les deux jambes séparément : il suffira alors de laisser l’entrejambe ouverte ! Ou alors en cousant un pantalon chinois avec de la laine feutrée ou autre. Cela dit, celui que j’ai acheté est pile poil ouvert au bon endroit et a une coupe superbe. Et regardez comme c’est discret…

 

dsc00419.jpg

23 octobre, 2008

Changement de proposition…

Classé dans : General,Non classé — hygienenaturelle @ 9:22

Mon bébé koala a maintenant 7 mois et certaines choses ont dû évoluer dans ma façon de lui proposer d’éliminer.

D’une part, il n’arrive maintenant à uriner que si je lui lâche une jambe. C’est-à-dire que je le tiens au-dessus du petit pot, comme d’habitude, mais si je lui soutiens les deux cuisses, il ne se relâche pas ! Donc je lâche la jambe droite.

D’autre part, la nuit, ces dernières semaines, il refusait toute proposition, même en fin de nuit (le matin, à proprement parler !). Donc j’avais laissé tomber, de peur d’insister. Sauf que ça le gênait quand même puisqu’il chouinait une minute après pour que je lui change son lange. Hier matin, au réveil, j’étais certaine qu’il avait besoin de faire puisqu’il s’était réveillé sec. J’essaye donc de lui proposer. Il se braque en arrière. J’ai donc décidé de le remettre au-dessus du pot pendant la tétée, comme il y a quelques mois. Il a suffit qu’il pose ses lèvres sur le sein pour qu’il se relâche. De même en se réveillant de sa sieste, plus tard dans la journée. Au réveil, je crois qu’il a donc maintenant besoin de téter pour éliminer…

Sinon, il recommence à passer des nuits presque sèches et j’ai aussi remarqué que ses pipis s’espacent. Du coup, le volume d’urine est aussi plus conséquent à chaque pipi donc je lui mets parfois des petites culottes d’apprentissage quand je ne suis pas sûre d’être disponible…

 

 

21 octobre, 2008

Petits pots écolos ?

Classé dans : General,Non classé,Pret a porter — hygienenaturelle @ 15:01

Pour changer des petits pots en plastique, on peut certes soutenir bébé au-dessus de la nature, des toilettes ou du lavabo, mais ça ne convient pas à tous les couples parent-bébé…

Voici donc d’autres suggestions :

Le petit pot en inox, que l’on trouve facilement partout, au rayon cuisine, de taille saladier ou bol. Un petit bol se glisse partout pour emmener avec soi et la taille suffit pour les petites fesses, même avec un garçon !

Le petit pot en céramique ou en émail, à dégoter sur une brocante ou éventuellement sur ebay. Petit plus : il est stable, si le bambin veut y aller tout seul. Petit inconvénient : si c’est en céramique, ça casse !

Voilà donc du « matériel » durable, sympa et sans PVC !

dsc00311.jpg

18 octobre, 2008

à faire soi-même : le bonnet de lutin pour grand frère (ou soeur)

Classé dans : a faire soi-meme,Non classé — hygienenaturelle @ 16:40

Pour que le grand frère ours de bébé ne soit pas jaloux, j’ai décidé de lui faire le même bonnet de luti, lequel était assorti à ses jambières.

Je l’ai fini ! emoticone

Sauf que… il est grand, il me va parfaitement !

Mais j’imagine que je vais pouvoir le réduire en faisant un petit point de « couture ».

Bref, voici les indications (qui correspondent à l’échantillon de laine décrit précédemment).

Monter 100 mailles et les tricoter en côtes 1-1 sur 4 cm.

Augmenter de 2 mailles et tricoter en jersey.

A 12 cm de haut, répartir 5 diminutions dans un rang.

4 rangs après, faire de même.

2 rangs après, faire de même et encore une dernière fois 2 rangs après.

Diminuer ensuite de 2 mailles tous des deux rangs, de chaque côté, en laissant une maille de lisière sur le bord.

Lorsqu’il reste 10 mailles, passer un fil dedans et froncer.

Réaliser une tresse en « crochetant » 6 fils de laine sur une dizaine de centimètres. Faire 3 tresses en tout. Les fixer au bout du bonnet.

Assembler le bonnet.

Je vous conseille donc de monter 10 mailles de moins, sauf si vous voulez faire un bonnet adulte ! emoticone

                                                    dsc00446.jpg

17 octobre, 2008

Témoignage : Une nounou « convertie » à l’HNI

Classé dans : General,Non classé,Temoignages — hygienenaturelle @ 11:13

Merci à Marie-Hélène pour son témoignage qui montre qu’il est possible de pratiquer l’hygiène naturelle avec un bébé gardé.

« Lorsque j’ai repris le travail, la question de la garde de Capucine s’est posée. À cette époque, Capucine avait tout juste un an et elle ne portait des couches qu’exceptionnellement. Nous n’avions pas abordé le sujet avec la nounou, persuadés qu’elle refuserait de pratiquer l’hygiène naturelle, trop prise avec trois enfants à garder. À contre cœur, nous avions décidés et expliqué à Capucine qu’elle porterait des couches chez sa nounou.

Le premier jour de garde, j’ai donc montré à la nounou le fonctionnement des couches lavables. « Et quand il y a du caca dans la couche ? » demanda Nounou. Après un court silence, j’ai finalement lâché que Capucine en faisait pas caca dans une couche, ni pipi d’ailleurs, et cela depuis ses 2 mois. J’ai raconté à la nounou comment nous décelions les comportements et signes annonciateurs.

Sa réaction a été immédiate : hors de question de mettre des couches à Capucine si elle n’en mettait pas. Curieuse, elle voulait elle aussi se lancer dans l’aventure, pour respecter les habitudes de Capucine. Elle m’a expliqué qu’elle trouverait cela très gratifiant pour elle, en tant que nounou, d’arriver à « capter » les besoins de Capucine et d’y répondre.

Bien sûr, comme nous au départ, Nounou a tâtonné, essuyant plusieurs ratés par jour, mais très rapidement, en une semaine : plus aucun raté ! J’étais bluffée !

Je redoutais tout de même qu’elle propose les toilettes à Capucine avec trop d’insistance, ou qu’elle la force…Je lui avais alors laissé le livre d’Ingrid Bauer à disposition pour qu’elle puisse en savoir un peu plus sur cette pratique. Elle l’a juste feuilleté, sans plus. Elle m’expliqua que, d’origine libanaise et élevée en Afrique, elle avait elle-même des souvenirs de femmes accompagnant leurs bébés dans leur besoin d’élimination. Quand je lui demandais comment elle arrivait à mieux capter que moi les besoins de Capucine, elle me répondait avec son accent libanais rayonnant de gaieté : « Mais c’est naturel ! Elle me le dit et je l’entends, c’est tout, c’est facile ! ».

Il arrive parfois des petits accidents, surtout lorsque Capucine est absorbée par les jeux ou que nounou est prise par un autre enfant, mais cela reste très rare.

Les autres parents des enfants gardés avec Capucine ont été intrigués par cette pratique. La nounou leur en parlé sans gêne tout en leur laissant la liberté de ne pas vouloir pratiquer.

L’intérêt et le respect de cette assistante maternelle ont été un véritable soulagement pour nous qui redoutions la séparation avec notre fille. Nous la savons si à l’écoute des besoins de notre enfant ! Elle et notre fille ont construit une relation très forte, entre autre grâce à l’hygiène naturelle, et nous en sommes enchantés !« 

16 octobre, 2008

Peau de mouton ??

Classé dans : General,Non classé — hygienenaturelle @ 17:32

J’aime bien la peau de mouton car c’est vrai que c’est confortable et pratique, mais ça reste une « peau », ça m’a un peu ennuyée à l’achat…

Bref, au début, j’ai essayé de m’en servir pour la nuit, bilan : quand on cododote c’est trop petit. Un petit coin pour bébé, on se met à côté, mais voilà qu’il se réveille, on le tourne à l’autre sein et… oups, il n’est plus sur la peau de mouton ! Et en plus, comme on a mis la peau en long, en large elle devient vite trop courte aussi et résultat : soit les fesses sont dessous, soit elles sont dessus mais pas son épaule donc ça fait une épaisseur en travers du corps qui n’est pas des plus confortables. Et bien, j’ai trouvé une solution extra et sans « peau animale ». Mais je vous en parlerai plus tard, na !

En attendant, la peau sert pour quand mon petit bout joue assis par terre .

Question de rythme…

Classé dans : General,Non classé — hygienenaturelle @ 11:29

Pour moi, il est deux choses essentielles pour pratiquer sereinement l’hygiène naturelle :

- L’observation

- Le lâcher prise (lire par exemple  http://re-naissance-romane.over-blog.com/article-15340417.html)

 

Observer, ça veut dire prendre le temps d’écouter son bébé, sans attente. Je trouve que consacrer plusieurs jours à l’observation avant de se lancer ne peut être que positif.

Mais il faut aussi savoir observer en continu, notamment pour se réajuster aux rythmes changeant de nos tout-petits.

Un exemple avec les cacas de mon petit dernier…

A la naissance, il faisait dans les 4 selles par jour, pendant quelques semaines. Puis, il est passé à 1 caca par jour, mais en deux fois (espacés de 30 secondes à 10 minutes), plutôt le matin au réveil. Et maintenant, depuis quelques semaines, il est passé à un rythme de tous les 4 jours avec, le jour « avec », plusieurs selles dans la journée, complètement espacées. La première fois, ça fait bizarre ! Je trouve ce changement totalement hallucinant et je me demandais si vous aviez des expériences similaires… D’un autre côté, ça ne m’inquiète pas car il ne semble pas constipé du tout !
En plus, à présent, petit bout ne signale pas clairement ses envies de caca, parfois elles passent même totalement inaperçues.

 

15 octobre, 2008

Hors-sujet : déguisements à confectionner

Classé dans : a faire soi-meme,Non classé — hygienenaturelle @ 20:09

Puisqu’on en parle, voici une astuce pour faire facilement des déguisements d’enfants :

Prendre une combinaison une pièce à la taille de votre enfant et tracer le tour pour faire un patron. Si votre enfant n’en a pas (hygiène naturelle ou enfant trop grand), en emprunter une ou en prendre une d’une autre taille et ajuster en fonction des mesures de votre enfant. Ou encore, mettre un pull sur un pantalon (en repliant le bas du pull). Couper deux pièces de tissu de cette forme, en élargissant un peu et en faisant une forme bouffante aux fesses, pour « arrondir » le déguisement et aussi pour que l’enfant puisse garder des vêtements dessous pour sortir dehors… Fendre la partie de haute de la pièce de devant et mettre une fermeture éclair pour l’enfilage. Assembler les 2 pièces !

Rajouter une queue, des rayures, etc. en fonction du déguisement choisi.

Pour un déguisement d’animal, coudre une capuche à part : une bande droite au milieu, 2 pièces sur les côtés avec bouts qui passent sous le cou pour tenir à la tête, en fonction de la taille de l’enfant. Rajouter des oreilles, un museau ou autre.

Le tour est joué. Les limites ne sont que celles de votre imagination !
Je n’ai pas de mesures plus précises car j’ai toujours fait ça au pif. D’ailleurs le dernier déguisement de cochon de mon fils aîné lui ira sans doute encore 3 ans (mais je ne sais pas s’il se déguisera encore en cochon d’ici là emoticone)

En tout cas, les déguisements que j’ai réalisé (à la couture main, couture pas serrée comme à la machine…) tiennent encore depuis 9 ans (pour le premier) !

Voici les deux premiers que j’avais fait, les autres sont un dragon et un cochon.

1004525.jpgdsc06873.jpg

Babylegs Halloween ou l’incorrigible fashion-victime…

Classé dans : Non classé,Pret a porter — hygienenaturelle @ 11:35

Toute petite, j’avais une passion pour les indiens et les vampires… J’adorais notamment me déguiser en vampire, lire des livres de vampire, etc.

C’est pourquoi l’univers d’Halloween a de quoi me séduire. Alors quand j’ai vu ces jambières, je n’ai pas hésité à les commander (aux Etats-Unis, pas très écologique comme démarche !)

Nous avons pourtant déjà une belle collection de jambières…

1008212.jpg

Mais après tout, elles durent longtemps (au moins 3 ans) !

1008236.jpg1008253.jpg1008213.jpg

 

 

14 octobre, 2008

Petit week-end au bord de l’eau…

Classé dans : General,Non classé — hygienenaturelle @ 14:22

J’avais envie de partager avec vous ma grande réussite : j’ai réussi à partir tout un week-end avec, pour seules bagages, un panier en osier rempli de vêtements et de langes et un petit sac en coton en plus à part. Ce, avec des vêtements de rechange pour chacun !

Cela aurait été impensable si bébé avait porté des couches en permanence, tellement j’ai l’habitude de rajouter des choses « au cas où »… Embarasse

En plus, il a fait beau tout le week-end et nous avons été accueillis comme des rois emoticone
Mon bébé en a profité pour faire pipi dans l’eau, lol

en péniche

En revanche, c’est mon benjamin qui a fait grève de toilettes parce qu’il n’a pas apprécié le concept des toilettes sèches… Mais, mais, mais, c’est que je compte bien les adopter dès que possible, moi !

 

123
 

adelinestephane |
Ensemble, sur le chemin du ... |
lesmathuanewyork |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 4grar
| relais de Dole
| carlafaria