Bébé couche libéré !

L’hygiène naturelle infantile au quotidien

2 novembre, 2008

Le blog de l’hygiène naturelle infantile (HNI)

Classé dans : Non classé — hygienenaturelle @ 16:25

Bienvenue sur ce blog consacré à l’hygiène naturelle infantile (ou communication respectueuse autour des besoins d’élimination du bébé/bambin).

Puisse-t-il vous aider à franchir le pas et à mettre moins de couches à votre bébé, voire à vous en passer, mais surtout à renforcer votre communication avec votre bébé. Ou, si vous pratiquez déjà, à vous aider dans votre quotidien. L’HNI est un mode de maternage souple où il n’est pas question du tout ou rien car on ne peut pas écouter les besoins de ses enfants si on n’écoute pas nos besoins de parents et nos limites. A vous donc de pratiquer à votre sauce, pour un plaisir PARTAGE !

Vous y trouverez des témoignages de parents, des réflexions et expériences personnelles et des présentations d’accessoires pour faciliter la pratique (à faire soi-même ou non).

Vous trouverez ici aussi quelques articles hors-sujet, notamment des idées de tricot/bricolage.

 

25 novembre, 2010

Article sur l’HNI

Classé dans : General,Non classé — hygienenaturelle @ 12:40

Je dois dire que, même si j’émets quelques réserves (imprécisions sur la physiologie ou raccourcis sur le fait que le cododo conduise à l’absence de vie sexuelle, par exemple), cela me semble le meilleur article que j’aie jamais lu dans la presse parentale « classique » :

http://www.infobebes.com/bebe/Quotidien/Hygiene/L-option-zero-couche

1 octobre, 2010

Un pot vraiment écolo !

Classé dans : a faire soi-meme,Non classé — hygienenaturelle @ 13:40

Un grand merci à Julie pour partager avec nous la photo du pot de ses enfants : portatif, mais surtout mini toilettes sèches !
La version toilettes sèches du pot de chambre, en somme !
Hébergement photos

Voilà une belle réalisation qui gagnerait à être connue et imitée !

6 septembre, 2010

HNI en pointillés

Classé dans : Non classé,Temoignages — hygienenaturelle @ 13:54

La première fois que j’ai entendu parler de l’hygiène naturelle, mon fils aîné avait environ 8 mois. Je me souviens avoir été très impressionnée par cette pratique, tout en étant sceptique quant à la manière dont j’aurais pu l’appliquer.
J’ai commandé un livre sur le sujet et, à la lecture des signaux qui indiquent que l’enfant a besoin d’éliminer, j’ai complètement abandonné l’idée de pratiquer avec mon fils puisque je n’avais jamais repéré aucun des signaux indiqués et qu’il avait passé l’âge fatidique des six mois.
Puis, je suis tombée enceinte pour la seconde fois, et j’étais décidée à pratiquer dès la naissance. Je trouve cette pratique vraiment respectueuse de l’enfant. Pendant ma grossesse, Grandir autrement a publié le Guide des couches lavables qui traite notamment de la question, j’ai donc eu le temps de me faire une idée. Lorsque ma fille est née, elle a tout de suite signalé ses besoins d’élimination et, surtout, sa peau réagissait très vivement au contact des couches jetables, de tout ce qui n’était pas du coton bio, et surtout au contact de ses excréments.
Donc, quasiment dès le retour de la maternité, j’ai commencé à changer la couche dès qu’elle était mouillée, puis j’ai remarqué que ma fille urinait après le bain. Et voilà, le premier pipi était repéré et l’aventure commençait !
La première année, ma fille a vécu contre moi, la journée se passait juste avec une couche sans protection. Je me souviens d’un seul accident en écharpe, parce que je n’avais pas prêté attention aux signaux, pourtant très explicites, de mon bébé. La nuit, je lui proposais la bassine à chaque tétée, je mettais au début une simple couche, puis plus rien. J’ai investi dans des alèses en coton, avec un intérieur en PUL, très efficaces. En cas de pipi, je changeais l’alèse et le bas de pyjama. Et surtout, elle a cessé de se réveiller vers les quatre heures du matin lorsque j’ai compris qu’elle devait éliminer des selles à ce moment-là. J’ai acheté un seau et une bassine, et je vidais la bassine au fur et à mesure des pipis. Rapidement, vers ses trois mois je pense, il n’y a presque plus eu de pipis loupés la nuit (il y a bien eu quelques périodes où je remettais une couche la nuit).
Lorsque ma fille a commencé à se déplacer, les accidents étaient beaucoup plus nombreux. Donc en fonction de ma motivation et de mon degré de fatigue, j’alternais entre des couches Te1 que l’on pouvait facilement baisser (c’est ce système que j’ai retenu pour l’extérieur), des culottes d’apprentissage, une simple couche, ou un lange + une culotte. Mais la plupart du temps, elle était simplement en pantalon souple, et elle me signalait quand elle était mouillée.
J’utilisais ses signaux mais aussi beaucoup l’intuition.
Avec le recul, je pense que j’aurais pu n’avoir besoin que de couches TE1 pour les sorties et de langes + culottes pour l’intérieur, les jours de relâche.
Ma fille est complètement continente depuis ses vingt mois : un jour, elle a refusé de mettre une couche alors que je faisais un trajet de 10h en voiture, seule avec mes enfants. J’ai pensé que si nous avions pu gérer cela, il n’y avait aucune raison pour qu’on n’y arrive pas à la maison. Depuis elle n’a pas re-porté de couches. La nuit, elle se retient mais quand je sens qu’elle a vraiment beaucoup bu (elle est toujours allaitée à la demande), je lui propose la bassine lors d’un réveil pour ne pas qu’elle soit gênée.

Il y a eu des moments difficiles, lorsque j’étais fatiguée, des moments où je la laissais en couche mais, très vite, les érythèmes revenaient, à en faire hurler ma fille. Donc j’étais motivée pour continuer, parce que lorsque je pratiquais assidûment, elle n’avait plus les fesses rouges, on voyait que la peau cicatrisait. Et puis, quelle excitation et quelle fierté de comprendre à ce point son bébé ! Cette expérience nous a vraiment soudées.

Giliane L.

29 juin, 2010

La fin d’un voyage

Classé dans : General,Non classé,Temoignages — hygienenaturelle @ 12:50

Et voilà, depuis quelques semaines, c’est avéré : depuis ses 26 mois, petit Koala est 100 % continent ! Enfin, à part quelques bien rares exceptions, la nuit, lorsqu’il est profondément endormi et très fatigué de sa journée précédente.
J’ai l’impression que ce chemin vers la continence s’est fait doucement, depuis ses 15 mois, c’est-à-dire depuis qu’il marche.
Et depuis la continence, il a aussi fait bien d’autres progrès physiques : il court, il fait de la draisienne (vélo à deux roues sans pédales), il saute, etc.

13 juin, 2010

Tout seul !

Classé dans : General,Non classé — hygienenaturelle @ 15:14

Voilà : après quelques pipis debout énigmatiques, depuis 10 jours, petit Koala fait toujours (ou presque) pipi debout et surtout tout seul. Ou bien, si ce n’est pas possible, il demande toujours et il n’y a eu aucun accident depuis plus de dix jours…
Upload image

20 avril, 2010

Bambin militant

Classé dans : Non classé — hygienenaturelle @ 23:22

Voici un T-shirt que j’avais reçu en cadeau, il y a maintenant 2 ans… Ce qui est amusant c’est que mon bambin l’adore !

dsc05522.jpg

9 avril, 2010

Pipi debout

Classé dans : General,Non classé — hygienenaturelle @ 17:56

Aujourd’hui, pour la première fois (j’avais déjà essayé de lui proposer), sauf en ce qui concerne les accidents, petit Koala a fait pipi debout. Et de façon autonome en plus : je discutais et tout d’un coup il me dit « Pipi » en me montrant une flaque d’urine. Je me dis : mince, il s’est pissé dessus… Eh bien non ! Il avait baissé ses habits et fait pipi tout seul… Heureusement, nous étions dehors, cela dit c’était en plein milieu du chemin ;) Il était tellement content qu’il a essayé de suite de renouveler l’opération, sauf qu’il avait la vessie vide !

3 avril, 2010

décalage horaire

Classé dans : General,Non classé — hygienenaturelle @ 9:35

Avec ce satané décalage horaire, Mister Koala est revenu à une phase où il a pas mal d’accidents. Son timing et son corps est tout chamboulé. De plus, il commence à faire des nuits sans aucun réveil, alors quand il se réveille, le pipi s’en vient parfois immédiatement et voilà qui fait commencer la journée de manière à cumuler des accidents derrière ;)
Mais je sens que cela commence déjà à se réguler un peu, ouf, car du coup, après un accident, il réclame quand même le pot ou le lavabo et reste là à espérer « rattraper le coup »…

15 mars, 2010

Pourquoi je trouve que la Potette est un merveilleux réducteur…

Classé dans : Non classé,Pret a porter — hygienenaturelle @ 22:46

Je trouve que la Potette est LE réducteur de toilettes idéal ! Avec les autres réducteurs, il faut d’abord soulever la lunette, la rabattre, c’est parfois bancal, les jambes pendent dans le vide et l’enfant ne voit pas le fond des toilettes.

Par contre, avec la Potette, on la pose directement par-dessus la lunette, l’enfant se sert des ailettes sur les côtés pour se maintenir (ça lui donne davantage de sentiment de sécurité), et c’est très stable. De plus, les cuisses appuient sur le rebord de la Potette et les genoux sont donc légèrement plus élevés que le derrière : même si les jambes pendent dans le vide (de même que si on maintient un bébé sous les cuisses), la position reste plus physiologique. Enfin, l’enfant peut voir le fond de toilettes et même, grâce à l’appui sur les ailettes, se soulever légèrement pour encore mieux voir.

Bref, à la base, moi qui ne pensait pas me servir de la Potette à cet usage (à part en déplacement), je suis conquise par sa fonction de réducteur ;)

11 mars, 2010

On parle de l’HNI dans le JT de France 2

Classé dans : General,Non classé — hygienenaturelle @ 19:39

Mardi soir, France 2 consacrait l’un des reportages du journal télévisé au thème du maternage « intensif » :

il sera encore visible quelques jours sur internet

http://jt.france2.fr/20h

(cliquer sur Mardi 9 puis, une fois la video chargée, dans le menu déroulant, chercher « Le maternage total », quel titre…. bref !)

Le reportage met en avant des familles qui allaitent « longtemps », cododotent et pratiquent l’HNI. Mais il donne aussi la parole à des « spécialistes », forcément plutôt défaborables à l’allaitement long et au cododo (il aurait été tellement plus intéressant d’interviewer Isabelle Filliozat, par exemple). Je remarque néanmoins qu’aucun expert n’a parlé de l’hygiène naturelle infantile, peut-être parce que l’émission a jugé que c’était tellement farfelu que ça n’en valait pas la peine ;)

Cela dit, il est vrai que des mères allaitent longtemps parce qu’elles sont mal dans la peau, incitant inconsciemment leur enfant à ne pas se sevrer, il est vrai aussi que des mères mettent leur bébé dans le lit avec aussi un but inconscient de s’éloigner un peu du conjoint, mais ces « problèmes » sont, j’en suis sûre, la partie supérieure de cet iceberg que représente le maternage, l’autre face étant constitués des familles maternantes bien dans leur peau, dans leur maternage, dans leur sexualité et tout et tout !!!!!!! (d’ailleurs, la vision du lit supposé conjugal comme seul lieu d’intimité pour le couple va-t-elle un jour enfin évoluer ?)

Quoi qu’il en soit, que des familles bien dans leur maternage soient ainsi représentées, me semble déjà un petit pas vers le progrès.

Vous pouvez d’ailleurs écrire à la chaîne pour leur faire part de vos remarques et opinions, souvent cela les aide à aborder les choses autrement par la suite !

 

12345...16
 

adelinestephane |
Ensemble, sur le chemin du ... |
lesmathuanewyork |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 4grar
| relais de Dole
| carlafaria